Ligue de Football de La Wilaya de Bejaia

Port de Béjaia

Le port est consacré au commerce international et aux hydrocarbures. Il est classé deuxième port d’Algérie en termes d’activité commerciale.
Présentant des sites de mouillage naturels, Béjaïa a tout temps attiré les navires qui y trouvaient dans la baie un refuge sûr. Les Phéniciens, longeant la côte nord-africaine, installèrent un comptoir commercial à proximité du port actuel, les Romains leur succédèrent avec Saldae, ville romaine construite en 26-27 après J-C, qui servit de port d’embarquement vers Rome au blé venant des hauts-plateaux.
Au départ des Romains, l’activité portuaire périclita, elle ne reprit vigueur qu’au début du millénaire (après J-C) avec les Hammadides, dont la civilisation florissante permit l’ouverture sur le monde européen : plusieurs traités de paix et de commerce ont été signés, les échanges entre le prince hammadite et le pape Grégoire VII prouvent le niveau des échanges avec l’Europe. Durant l’occupation turque, l’activité du port se limita uniquement au mouillage de la flotte corsaire peu nombreuse, car tout affluait vers Alger, et à quelques échanges commerciaux avec particulièrement le port de Marseille : exportation de poterie, d’huiles et de blé.

2 Comments

  1. chikh

    17 mai 2015 at 10 h 02 min

    j’aimerais avoir des informations concernant l’histoire de bejaia à l’époque des hammadites s’il vous plait mérci.

    • Ligue de Béjaia

      19 mai 2015 at 13 h 40 min

      Vous pouvez trouver toutes les informations concernant Béjaia à l’époque des Hammadites sur google. tapez « histoire de Béjaia ». Merci de nous faire parvenir vos commentaires.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *