Ligue de Football de La Wilaya de Bejaia

Tous unis contre la violence

La saison 2017 / 2018, qui va bientôt  se terminer, a été marquée par une violence et une indiscipline jamais vécues : agressions caractérisées, mauvais comportements des galeries, jets de projectiles, séquestrations des joueurs et des officiels.

A défaut de pouvoir éradiquer ce phénomène d’une autre époque, la ligue s’est contentée, dans la limite des attributions qui sont les siennes, de prendre des mesures disciplinaires coercitives et financières appropriées sans toutefois réussir à susciter la dissuasion et provoquer une prise de conscience sérieuse devant permettre de bannir ces agissements contraires à l’esprit sportif.

Toute la disponibilité de la ligue à garantir une compétition loyale qui devrait permettre aux meilleurs d’être promus, toutes les commodités offertes en matière de gestion et de transparence, tout le sérieux et l’impartialité affichés durant la saison, n’ont pas suscité l’adhésion de certains clubs dont l’ambition démesurée n’a fait que ranimer la flamme de la haine à travers un chauvinisme primaire, violent et dangereux.

Cette situation d’exception, qui interpelle l’ensemble des acteurs sportifs, ne saurait être passée sous silence au risque d’engendrer des réactions à répétition aux relents de revanches et qui pourraient prendre l’allure de règlement de comptes.

Cela n’a rien de fortuit et tenter d’imputer, délibérément cette anarchie et ces désordres aux seuls jeunes supporters désœuvrés, marginalisés et abandonnés, est un geste de lâcheté et d’irresponsabilité qu’il faudrait dénoncer pour la postérité. En réalité, ces comportements belliqueux et irrévérencieux sont l’œuvre machiavélique de dirigeants, pour la plupart étrangers au sport, et  qui ignorent que, au delà de l’aspect compétitif, le football est un jeu, un spectacle et une pratique qui induisent un certain nombre de comportements et de valeurs tels que: la maitrise de soi, la loyauté, la fraternité, le mérite, le respect, l’éthique  et la reconnaissance des valeurs d’autrui.

Amis  sportifs, le temps est à la méditation. Plus nous sentons le besoin d’agir, plus nous devons nous efforcer à la réflexion et nous lancer dans l’action  afin que le football retrouve ses règles sciemment déviées et que les petits (les nouvelles générations) ne pâtissent plus des erreurs des grands.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *